enliberal.com

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Professions médicales

Sample image

Professions juridiques

Sample image

Professions techniques

sam-17

CPanel
Accueil Green Attitude Mon bureau 10 gestes écologiques au bureau

10 gestes écologiques au bureau

Envoyer Imprimer PDF

greenattitudebureau_0004Voici quelques gestes simples et rapides que l’on peut appliquer au sein des entreprises.

Cela leur permettra de réduire la pollution qu’elles génèrent dans l’environnement et de réaliser de réelles économies.

Ce sont ces facteurs clés qui leur permettront d’augmenter leur chiffre d’affaire.

 

 

01UTILISER MOINS DE PAPIER ET D’ENCRE

C’est le premier réflexe éco-geste que l’on doit avoir. On ne peut surtout pas y échapper puisqu’on imprime trop souvent des documents inutiles. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’imprimer les courriers électroniques ou des documents que l’on peut visualiser sur l’ordinateur. Cela permet d'économiser de la matière première et de préserver aussi les ressources naturelles de notre planète, qui sont limitées.

Il est conseillé de :

  • utiliser un vidéoprojecteur ou un rétroprojecteur, lors des réunions, au lieu d’imprimer des documents aux participants
  • favoriser l’achat de papiers recyclés, puisque sa fabrication nécessite 20 fois moins d’arbres, 100 fois moins d’eau et 3 fois moins d’énergie que du papier non recyclé
  • imprimer en noir et blanc plutôt que d’imprimer en couleur et utiliser la touche « éco » des imprimantes et photocopieurs comme brouillon, après voir prévisualiser
  • privilégier le mode d’impression « recto/verso » et réutiliser les versos des pages vierges pour la réserve de papiers brouillons
  • réduire les publicités reçues dans les boîtes aux lettres avec un autocollant indiquant « Stop Pub ».

imprimante

green_attitude_bureau_Page_1_Image_0002

green_attitude_bureau_Page_1_Image_0002

Il existe aussi différents outils qui peuvent permettre des économies de papier :

  • Greenprint : est une imprimante virtuelle qui permet de ne pas imprimer toutes les pages :
  • Printwhatyoulike : propose un service en ligne dans lequel on peut choisir les zones d'une page à imprimer : uniquement les paragraphes et images au choix.

02TRIER LES DÉCHETS

Cela consiste à séparer les déchets papiers et les déchets plastiques. C’est la meilleure solution pour réduire le poids de nos poubelles, pour sauver les ressources naturelles et l’énergie (puisque le recyclage évite de refabriquer), pour réduire les coûts liés au traitement des déchets, et de réduire la pollution. Les papiers et certains plastiques pourront être ensuite recyclés. C’est possible en :

  • se renseignant sur le tri sélectif de sa collectivité
  • mettant à disposition différentes corbeilles qui faciliteront ce tri (séparer les déchets carton, plastiques, ….) et vérifier que ce tri s’effectue correctement
  • mettant en place une collecte de cartouches d’encres (des imprimantes et des photocopieurs) et des piles usagées pour qu’elles puissent être reconditionnées
  • recyclant les appareils électroniques ou ordinateurs figurants avec le logo de la poubelle barré, indiquant qu’il ne faut pas les jeter à la poubelle, mais les déposer chez les distributeurs ou à la déchetterie, car il s’agit de produits dangereux
  • mettant à disposition une poubelle spéciale pour les mégots de cigarettes, afin d’éviter qu’ils trainent par terre
  • installant un collecteur Canibal qui invite à déposer ses canettes vides et tenter ainsi sa chance au jackpot. En cas de gain, le collecteur remet immédiatement un cadeau
  • privilégiant l’achat des fournitures ou matériaux dont les emballages utilisent le moins de papier, de plastique et autres déchets non recyclables
  • utilisant des Mugs individuels afin d’éviter de consommer trop de gobelets plastiques inutiles
  • sélectionnant les fournisseurs qui ont une démarche de développement durable.

03ACHETER DES MATÉRIAUX RECYCLÉS

 

C’est une solution afin de réutiliser partiellement ou totalement les matériaux qui composent un produit en fin de vie et permettre la fabrication de nouveaux produits. Dans ce processus, les déchets industriels ou ménagers deviennent des matières premières. Ils ont l’avantage d’être très résistant, d’avoir une durée de vie assez longue et leur prix sont accessibles.

Cela permet d’éviter de les incinérer ou de les décharger, et donc de moins polluer les sols.

 

Pour cela il faut :

  • utilisez des fournitures de bureau plus respectueuses de l’environnement (qui ont la propriété d’être plus solide et durable dans le temps), et qui ne contiennent pas de produits dangereux : classeurs, crayons, enveloppes, cahiers…
  • de nouveaux matériels électroniques plus respectueux de l’environnement sont disponibles comme :
    • la clé USB recyclée et recyclable d’Earthdrive
    • le PC Ashelvea est biodégradable et recyclable
    • le téléphone mobile W233 Renew de Motorola est neutre en émission de carbone (le C02 émis est compensé par des investissements écologiques) et 100% recyclable
  • donner une seconde vie à des objets récupérés ou abîmés
  • préférer des produits labellisés : Ecocert, Ecolabel européen, NF environnement, Energy star, les notations de diagnostic de performance énergétique, …
  • favoriser l’achat de produits alimentaires issus du commerce équitable, de la culture biologique (pour le café par exemple):
  • favoriser l’achat de mobiliers fabriqués :
    en bois naturels (pas issue des forêts tropicales) labellisé FSC (garantit une gestion durable des forêts) ou PEFC:
    des matériaux en caoutchouc naturel non teinté

04ÉVITER LES GASPILLAGE DE L’EAU

L’eau potable coûte cher et la dépolluer est encore plus coûteux. Les usines et les humains consomment beaucoup d’eau, les réserves en eau douce sont donc de plus en plus faibles et leur qualité se dégrade à cause de la pollution. C’est pour cela qu’il faut préserver l’eau si précieuse et les emballages en :

  • ne laissant pas couler l’eau inutilement
  • installant des toilettes avec un débit double
  • vérifiant qu’il n’y ait pas de fuite d’eau

Ainsi la facture d’eau sera un peu plus légère et l’eau sera mieux utilisée.


05ÉTEINDRE LES APPAREILS ET LES LUMIÈRES

L’électricité est indispensable à nos sociétés modernes et sa création est générée principalement à partir du pétrole, du charbon et du nucléaire (pour quelques pays).

Cependant, certaines énergies, comme la combustion du charbon et du pétrole contribuent à la dégradation de l’environnement en rejetant de nombreux polluants dans l'atmosphère: du dioxyde de soufre, du monoxyde et du dioxyde de carbone. Tous ces éléments rejetés contribuent, par la suite, à la pollution des sols et au réchauffement climatique.

De plus, les centrales thermiques utilisent des ressources non renouvelables et les générations futures ne pourront donc pas en bénéficier.

La consommation d’électricité est un coût important pour une entreprise et représente un gaspillage si elle est mal gérée. Pour y remédier elle peut réaliser des économies en :

  • éteignant l’alimentation, des locaux et des appareils électriques, quand ils ne sont pas utilisés (lumières, ordinateurs, imprimantes,…) et en installant une multiprise avec un interrupteur
  • ne laissant pas les ordinateurs en veille trop longtemps préférant utiliser des moteurs de recherches, qui utilisent un fond d’écran noir et qui permet de limiter la consommation d'électricité, comme : http://www.noiroogle.fr/ ou http://www.ecofree.org/
  • installant des minuteurs ou des détecteurs de présence qui gèrent la luminosité
  • favorisant l’achat d’ampoules (et de néons) basse consommation : ils consomment 4 à 5 fois moins d’électricité que des ampoules classiques et ont une durée de vie beaucoup plus longue
  • achetant des ordinateurs qui ont un label « Energy Star », mis en œuvre par la Communauté européenne. Ils ont une consommation inférieure à la moyenne
  • achetant du matériel informatique labélisé TCO, qui garantit que le produit a suivi un processus de fabrication respectant certains critères environnementaux.

L’extinction totale d’un ordinateur et de tous ses accessoires durant une quinzaine d’heures par jour, évite la production de 80 kg de CO².

Enfin, cela pourrait éviter de construire de nouvelles centrales nucléaires ou bien même de fermer celles déjà existantes, si tout le monde avait ce réflexe.


06GÉRER LE CHAUFFAGE ET LA CLIMATISATION

Ces appareils sont gourmands en électricité et rejettent des gaz qui accroissent l’effet de serre. Il est conseillé de les utiliser au minimum en :

  • fermant les stores ou rideaux lorsqu’on quitte le bureau le soir, afin de réduire les pertes de chaleur l’hiver tout en éteignant le chauffage et le réchauffement des bureaux l’été
  • ayant une bonne isolation des bureaux
  • équipant de thermostats les bureaux pour réguler la température des pièces ouvrant les fenêtres tout les jours (15 minutes suffisent)
  • favorisant l’utilisation de ventilateurs à la place de la climatisation

Ainsi, en baissant d’un degré la température, on réalise 7% d’économie sur sa consommation d’électricité.


07UTILISER DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Les énergies propres sont une alternative à l’utilisation d’énergies fossiles, utilisées dans les centrales nucléaires.

Exemple d’énergies renouvelables :

  • panneaux solaires
  • éolien
  • barrage hydraulique
  • bois
  • biogaz
  • géothermie.

Elles ne représentent encore qu'une faible part de la production d'électricité (environ 5% en France), dépendantes du climat et varient dans le temps. Elles sont de plus en plus proposées par des fournisseurs d’électricité verte comme EnerCoop, Poweo, EDF, Direct énergie,...

L’avantage c’est qu’elles sont disponibles un peu par tout et ont un très fort potentiel de développement, ce qui est indispensable. Elles permettent de rejeter beaucoup moins de gaz à effet de serre que les énergies fossiles, les déchets sont peu coûteux et beaucoup moins dangereux.


08DÉPOLLUER L’AIR

Les plantes vertes ont le pouvoir de dépolluer l'air ambiant, en absorbant certaines substances nocives pour la santé.

Certaines plantes d'intérieur éliminent des produits chimiques présents dans l'air (le benzène et le trichloréthylène). Ainsi les polluants de l'air sont absorbés par les feuilles comme :

  • celles de l'Aloe Vera et le Philodendron qui éliminent respectivement 90% et 86% du formaldéhyde :
  • le Philodendron qui élimine aussi le Pentachlorophénol.
  • l’Azalée élimine l'ammoniac
  • le Chrysanthème élimine le trichloréthylène
  • le Chlorophytum élimine le monoxyde de carbone
  • le Lierre élimine le benzène.
On peut donc purifier l’air ambiant et relaxer les employés avec de simple plantes vertes, à un prix ridicule. D’autant plus qu’il s’est avéré, que l’air de l’intérieur des bureaux serait plus pollué que l’air de la rue. Cela est dû aux compositions des revêtements et des peintures du mobilier qui sont extrêmement toxiques et restent cependant dans les bureaux.


09LIMITER LES DÉPLACEMENTS EN VOITURE

Il est préférable d’adopter un moyen de transport moins polluant que la voiture puisqu’elle consomme des énergies fossiles non renouvelables et augmente considérablement l’effet de serre.

On peut réduire ces rejets en :

  • se déplaçant dès que possible : à pied, vélo, transports en communs (métro, bus, tramway), co-voiturage,….
  • faisant appel à des coursiers à vélo

De plus, c’est bon pour la santé et permet de déstresser les employés !

L’entreprise peut être aidée par le Plan Déplacement Entreprise (PDE), qui est un ensemble de mesures visant à optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles en favorisant l'usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle.


10RÉDUIRE LES DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS

Les déplacements professionnels impliquent qu’il faut beaucoup se déplacer en voiture, en avion, etc…pour rencontrer des personnes physiques, alors que l’on peut simplement leur parler par visioconférence ou effectuer des réunions virtuelles.

Cela permettrait de faire des économies de temps et de l’argent, tout en essayant d’avoir moins d’impactes négatifs sur l’environnement

Réduire les déplacements professionnels permet :

  • d’être plus productif
  • d’avoir beaucoup plus de rendez-vous
  • d’être plus nombreux aux réunions
  • d’être moins stressé
  • les réunions sont plus rapides et rapides.

Pour conclure, ces 10 gestes écologiques au bureau sont des alternatives aux entreprises afin de diminuer, au mieux, la pollution que leur activité génère

Mais quelque soit les initiatives prises, pour que cet engagement puisse durer à long terme, il faut se fixer des objectifs et s’y tenir, pour préserver l’environnement.

Chaque geste compte !

C’est pourquoi il est conseillé d’organiser des réunions entre collègues afin de les sensibiliser et de les impliquer dans les politiques de développement durable de l’entreprise. Ils peuvent réfléchir ensemble aux problèmes et proposer des solutions, tout en allant dans cette logique de développement durable.